Marc Goossens aux “12 Heures de Sebring” (essais)

Sur la piste floridienne, les Viper GT3-R ont affiché la grande forme en qualification. Sur la lancée des “24 Heures de Daytona” où il a obtenu une magnifique victoire, Jeroen Bleekemolen a décroché la pole position en catégorie GTD, battant au passage le record de la catégorie. Si l’équivalent du GT3 pour les Européens est la plus petite des divisions qui garnit le plateau de la grande classique américaine, la bagarre n’en est pas pour autant moins passionnante, au contraire.  C’est ainsi qu’entre la 4ème et la 9ème place sur la grille, un dixième de seconde à peine sépare les protagonistes parmi lesquels Ben Keating, 9ème, chargé de qualifier le reptile de Marc Goossens.

“Ma première participation à Sebring remonte à 2001, au volant d’une Riley & Scott MK lll, au sein de la formation de Bob et Bill Riley” se souvient Marc. “Jim Matthews, Guy Smith et moi-même avions terminé sur le podium, seulement devancés par une Audi du Champion Racing et une Audi officielle.  Je prendrai le départ aujourd’hui avec l’ambition d’en ajouter un avec la même structure.”

Pour arriver à ses fins, le pilote belge devra gérer les divers paramètres que sont, non seulement, le revêtement bosselé mais aussi la chaleur importante, le trafic, quoique moins intense que certaines années, et aussi les drapeaux jaunes et neutralisations.  Il ne s’agira pas seulement d’être le plus rapide mais le plus régulier possible.  Et dans ce domaine, vu son expérience, on peut faire confiance à Marc.

Patrick Six (relais presse de Marc Goossens)