Marc Goossens, 7ème en GTLM sur la grille du “Mobil 1 Sportscar Grand Prix” (TUSCC) à Mosport (CDN)

Le SRT Motorsports peut être ravi à l’issue de la 1ère partie du week-end à Mosport.  C’est le Québécois Kuno Wittmer qui s’élancera en pole position en cétégorie GTLM.  Chargé de qualifier l’autre Viper GTS-R du SRT Motorsport, Dominik Farnbacher a dû se contenter du 7ème chrono par la faute d’un set-up inadéquat.

“Nous allons devoir en discuter, le set-up essayé pour la qualif n’était pas adapté” analyse Marc Goossens, coéquipier de Farnbacher. “C’est évident, ce n’était pas la meilleure chose à faire.  Dominik a eu très dur à être rapide, on aura pas mal de travail pour retrouver une voiture compétitive”.
Pour l’instant, fêtons la pole de Kuno.  Pour lui, décrocher celle-ci à Mosport est fabuleux.  Je suis vraiment heureux pour lui, sa famille, son entourage.  Ainsi, en plus, les quatre pilotes du SRT Motorsports auront décroché une pole position en GTLM.”

“Tous les espoirs pour la course reposent sur la capacité de notre formation à élaborer une stratégie capable de nous permettre, à Dominik et moi, de remonter au classement.  Les Viper peuvent être dans le coup. Sur un sprint de 2h45, il faudra aussi éviter les accrochages dans le trafic, les GTD ne sont pas toujours faciles à dépasser mais nous sommes confiants”.

(Patrick Six, relais presse de Marc Goossens)