Marc Goossens à Watkins Glen (USA)

Le circuit de Watkins Glen, dans la banlieue de New York, fait partie des tracés catalogués “vieille école”.  Il ne correspond pas vraiment aux standards en vigueur en F1 où les pistes sont adaptées aux voitures. Ici, pas de dégagements, les pilotes composent avec les limites.

Dans ce genre d’exercice, Marc Goossens, aligné sur la Dodge Viper GT3-R du ViperExchange.com TI Automotive, excelle.
“C’est génial de revenir sur ce circuit ‘ancienne école’, riche d’histoires fabuleuses” constate Marc.
“En GT3LM, nous avons souvent été dans le coup auparavant, je ne vois pas de raison pour que la dynamique positive ne se prolonge pas en GTD pour les troupes du Riley Motorsports chargés de la préparation des Viper GT3-R. On se doit de signer une solide performance pour All Carter et Cameron Lawrence, tout deux en mesure de prétendre au titre de champion en NEC (North American Endurance Championship”.

Le pilote peut s’enorgueillir de multiples expériences vécues sur le juge de paix new-yorkais.
“J’ai vécu diverses expériences dans de multiples catégories : Daytona Prototypes, GTLM, Nascar Cup Series.  Ce circuit ne tolère aucun droit à l’erreur.  Ne pas mettre une roue en dehors de la piste est vital, et ce, pendant 6 heures !  Une conduite propre combinée à une voiture rapide, facile à conduire, cela pourrait être la recette gagnante en vue de décrocher l’un ou l’autre trophée”.

Le départ des “6 Heures de Watkins Glen” sera donné ce dimanche 28 juin à 10 heures, 16h heure belge

Patrick SIX (relais presse de Marc Goossens)

Marc Goossens aux “12 Heures de Sebring” (essais)

Sur la piste floridienne, les Viper GT3-R ont affiché la grande forme en qualification. Sur la lancée des “24 Heures de Daytona” où il a obtenu une magnifique victoire, Jeroen Bleekemolen a décroché la pole position en catégorie GTD, battant au passage le record de la catégorie. Si l’équivalent du GT3 pour les Européens est la plus petite des divisions qui garnit le plateau de la grande classique américaine, la bagarre n’en est pas pour autant moins passionnante, au contraire.  C’est ainsi qu’entre la 4ème et la 9ème place sur la grille, un dixième de seconde à peine sépare les protagonistes parmi lesquels Ben Keating, 9ème, chargé de qualifier le reptile de Marc Goossens.

“Ma première participation à Sebring remonte à 2001, au volant d’une Riley & Scott MK lll, au sein de la formation de Bob et Bill Riley” se souvient Marc. “Jim Matthews, Guy Smith et moi-même avions terminé sur le podium, seulement devancés par une Audi du Champion Racing et une Audi officielle.  Je prendrai le départ aujourd’hui avec l’ambition d’en ajouter un avec la même structure.”

Pour arriver à ses fins, le pilote belge devra gérer les divers paramètres que sont, non seulement, le revêtement bosselé mais aussi la chaleur importante, le trafic, quoique moins intense que certaines années, et aussi les drapeaux jaunes et neutralisations.  Il ne s’agira pas seulement d’être le plus rapide mais le plus régulier possible.  Et dans ce domaine, vu son expérience, on peut faire confiance à Marc.

Patrick Six (relais presse de Marc Goossens)

Marc Goossens aux “12 Heures de Sebring”

Ce samedi 21 mars, Marc Goossens épaulera, aux “63rd Annual Mobil 1 Twelve Hours of Sebring”, Ben Keating, Al Carter et Cameron Lawrence sur la Viper GT3/SR n°93.

En passe de remporter les 24 Heures de Daytona en janvier dernier, Marc Goossens voyait tous ses espoirs partir en fumée, retardé par des problèmes électriques au petit matin. Pour le pilote belge, l’heure de la revanche va peut-être sonner sous le soleil floridien.
“Malgré le contretemps enregistré aux “Rolex 24″, notre formation y a démontré sa compétitivité en étant à la pointe du combat tout au long du week-end” souligne Marc.
“Portés par la vague du succès de l’autre voiture du team en GTD et l’esprit conquérant, nous avons effectués des tests privés le mois dernier à Sebring.  Certes, les températures relevées pendant le week-end de course n’auront rien à voir avec celles enregistrées au cours de ces essais mais on est préparés mieux que jamais.  Attendez-vous à voir les deux “reptiles” briller, comme l’an dernier à l’heure de décrocher le titre en GTLM”.

Le départ de ces 12 Heures de Sebring sera donné à 15h40 (heure belge)
. Motors TV retransmet en direct du samedi 21/03, 15h30, au dimanche 22/03, 04h05 !
. Internet : www.imsa.com, www.sebringraceway.com, www.radiolemans.com

Patrick Six (relais presse de Marc Goossens)

Jean-Pierre Beltoise nous a quittés !

Jean-Pierre Beltoise, a été victime d’un accident cardio vasculaire la nuit dernière à Dakar. Il était âgé de 77 ans.
Comme la plupart des pilotes de son époque, Jean-Pierre Beltoise a touché à toutes sortes de discipline dans les sports mécaniques, à commencer par la moto avant de passer à la monoplace, aux sport-protos, au Tourisme, et même au rallycross.
Son jour de gloire, ce fut en 1972, au Grand Prix de Monaco.  Course sur une piste détrempée qu’il remporta sur BRM devant Jacky Ickx (Ferrari).

Jean-Pierre Beltoise était une figure du sport automobile international.  Souvent, il était possible de le rencontrer à “Rétromobile” Paris et de discuter avec lui en toute simplicité et passion.

A toute sa famille et ses proches, l’Int. Motor Racing Club présente ses plus sincères condoléances

Nouvelles ambitions pour Jan Heylen

Notre compatriote, Jan Heylen, peut nourrir de réelles ambitions pour les prochaines “Rolex 24″ à Daytona.  Il est engagé en effet dans l’équipe Dempsey/Wrighter Motorsports qui recevra le renfort du Brumos Racing à Daytona et Sebring, un gage d’expérience supplémentaire.
Avec Jan Heylen, on retrouve Madison Snow, l’acteur Patrick Dempsey, en constante progression, et l’Autrichien Philipp Eng, Champion d’Allemagne de la Porsche Carrera Cup en 2014.
De retour d’un camp d’entraînement poussé en Autriche auquel étaient conviés les pilotes Porsche, notre ami Belge est en grande forme et pressé de prendre le volant lors des essais préliminaires des 24 Heures de Daytona, les 9, 10 et 11 janvier.

(Patrick Six, relais presse de Jan Heylen)

Nicolas De Crem bientôt de retour sur les circuits ?…

Depuis un certain temps, Nicolas De Crem s’est fait discret, absorbé par ses études d’ingénieur et en manque de budget pour poursuivre une carrière prometteuse en Endurance.

Ses études venant à terme et des arrangements financiers étant en voie de se conclure, Nicolas pourrait reprendre le volant en course dans un avenir proche.  Toujours en LMP2, il participerait au championnat USC aux Etats-Unis. Ses débuts se feraient lors des “12 Heures de Sebring”.

Nous tiendrons les projets de Nicolas à l’oeil et vous ferons part de leur évolution.

RACB Awards 2014

Stoffel Vandoorne, “Driver of the Year” n’a pas été le seul à être honoré le 18 décembre dernier lors de la remise des Awards du Royal Automobile Club de Belgique.
André Lotterer, licencié belge et citoyen du monde (vainqueur, entre autres, des 24 Heures du Mans pour la 3ème fois en 2014) a reçu “l’Honorary Mention”
Le titre de “Rookie of the Year” est allé au rallyman Gino Bux, confirmant ainsi son statut de membre du RACB National Team.
C’est logiquement que le “Belgian Audi Club Team WRT” de Vincent Vosse a été désigné de “meilleure équipe de l’année”.
Et c’est tout aussi normal que l’équipe médicale et d’extraction du Circuit de Spa-Francorchamps ait été récompensée pour le travail remarquable qu’elle effectue lors de ses interventions lors des accidents de course. Ce prix met en valeur des gens qui contribuent au bon fonctionnement, au développement du sport automobile en Belgique

Les RACB Awards 2014

C’est ce jeudi 18 décembre que le RACB a distribué les Awards pour l’année 2014.

Le grand gagnant, “Driver of the Year”, est Stoffel Vandoorne.  C’est amplement mérité après une saison exceptionnelle en GP2, catégorie qu’il découvrait.  et dont il a terminé à la 2ème place du Championnat

Des nouvelles de pilotes…

. L’ex-Champion du Monde de Formule 1 (1972 et 1974), le Brésilien Emerson Fittipaldi, va reprendre du service lors des “6 Hours of Sao Paulo” (28-30 novembre 2014) à bord d’une Ferrari 458 Italia aux côté de Jeffrey Segal et Alessandro Pier Guidi dans la catégorie LM GTE Am.

. Tom Kristensen, vainqueur, entre autres, de 9 éditions des “24 Heures du Mans” et Champion du Monde FIA WEC 2013, va tirer sa révérence au soir des “6 Hours of Sao Paulo”.  C’est chez Audi que Tom a passé la majorité de sa carrière de pilote d’Endurance mais c’est avec une Porsche du Team Joest qu’il a remporté sont premier succès au Mans.

. Le “couple” Sébastien Loeb et Daniel Elena va se reformer à l’occasion du prochain Rallye Monte-Carlo (19-25 janvier 2015).  Il sera aligné sur une Citroën DS 3 WRC tout comme l’autre équipage Citroën nominé pour marquer des points constructeurs, Kris Meeke associé à Paul Nagle.  L’équipage a une très grande expérience de l’épreuve qu’il a remporté 7 fois déjà.  Seb et Daniel raviront sans doute les nombreux fans qui espéraient ce retour ponctuel.

Dries Vanthoor, lauréat du Volant RACB National Team

Après que son frère, Laurens, ait défrayé la chronique cette année avec ses victoires et ses titres (peut-être encore ce week-end à Macau) , Dries Vanthoor vient de rafler, à l’unanimité, le Volant monoplace du RACB National Team.

C’est jeudi dernier, sur le circuit de Zolder, que s’est déroulée la finale entre Romain de Leval, Max Defourny, Simon Mirguet, Sam Spinnael, Lennert Van Bogaert et Dries Vanthoor.  Chaque candidats a pu boucler une cinquantaine de tours du circuit au volant d’une Formule Renault 1.6.
Le jury, composé de Marc Duez, Bas Leinders et Geoffroy Theunis était unanime : Dries Vanthoor (16 ans) émergeait de ce groupe d’excellents pilotes.

Dries est ainsi intégré au RACB National Team et disputera en 2015 le Championnat Benelux de Formula Renault 1.6 dans le Team KTR

← Page PrécédentePage Suivante →